24 févr. 2008

Quelle chance d'être si près de la mer


pouvoir d'un coup de voiture ou de vélo, se retrouver les pieds dans l'eau,
respirer à pleins poumons, s'imprégner du vent, mesurer la hauteur et la force du soleil,

pêcher des coques, des pignons, des palourdes à marée montante
et le soir rentrer au calme "cuisiner sa pêche" avec bonheur.

4 commentaires:

maminabelle a dit…

Un très beau programme .. dommage que le week-end soit terminé ;))
Bonne et douce soirée Béatrice.
Amicalement.
Domi

Morena a dit…

Bonjour Bea...
Un bien joli blog, par ici... Mille merci pour ta visite et pour ton vote. Et profite bien d'être si près de la mer (jalouseté ! :))

J'ai flâné pour vous a dit…

mon dieu quel bonheur…

Michelaise a dit…

O que oui !!! et on se le redit chaque jour... elle est belle la vôtre aussi ! On est sans doute pas très loin d'ailleurs !