le ponte Vecchio

le ponte Vecchio

25 juin 2008

Je craque!


Je vais souvent me balader dans cette serre de 4000m2, c'est un monde de formes et de couleurs toujours en mouvement. les fleurs de printemps et d'été sont déjà remplacées par les chrysanthèmes (quel horreur!) il ne reste qu'un tout petit territoire pour les retardataires. Dans moins de dix jours ces magnifiques zinnias vont finir dans d'énormes conteneurs, alors j'en sauve par barquettes entières pour les distribuer à mes amies.

1 juin 2008

Le jardin d'yves







Samedi dernier. c'était la journée des jardins. A bicyclette, à pieds, en tandem, en voiture, tous les amoureux d'un certain style de jardin étaient au rendez vous, au jardin d'yves. Des enfants jouaient à cache cache entre les bambous, des papas se baladaient avec leur petit sur les épaules, une maman le regard un peu absent,tenait mollement ses deux petits par la main, un orchestre de blues pas déplacé du tout dans ce lieu particulier jouait "petites fleurs..." de S.Bechet.J'aime ce lieu et son jardinier qui collectionne les arbres taillés, il n'a pourtant jamais été en Asie, il passe ses journées le sécateur à la main , il égalise ses buis tout en parlant aux uns et aux autres, mais toujours avec un peu de distance, c'est un jardinier, ses amis préférés son les arbres, les plantes rares, dont il connaît tous les noms. il fait de gros efforts avec les humains, mais comment ne pas lui pardonner, on le comprend si bien, passer ses journées à veiller sur cette grande famille végétale, ne lui laisse guère le temps pour faire autre chose.

Je me souviens du jour ou j'ai découvert ce jardin, il y a une bonne vingtaine d'années, en ce temps là j'étais une anémone de mer et j'avais derrière moi dans la voiture des vacances , tout plein de petits poissons clowns de toutes les couleurs, à qui je voulais faire découvrir les merveilles du monde, j'aimais entendre leur "Ohhh regardes béa!" leur faculté à s'émerveiller de tout était aussi la mienne, nos coeurs battaient au même rythme. Quand j'aperçu cet arbre au bord de la route,(photo, juste au dessus à gauche) il était taillé si parfaitement , les rayons du soleil l'éclairait d'une telle façon, que j'ai d'abord cru qu'il était artificiel . j'ai du descendre de la voiture, passer le bout de mes doigts sur son tronc pour m'apercevoir qu'il "respirait" bien! Intrigués, comme aimantés, nous avons suivi le chemin et c'est là que nous avons découvert ce jardin d'exception, dans toute sa discrète splendeur . Les enfants se sont mis à marcher lentement, à parler doucement comme dans une église. Yves le jardinier est venu à notre rencontre, il a embrassé chacun des petits, tout étonné de croiser des yeux bridés dans son jardin oriental . Ce fut un double coup de coeur, pour lui comme pour nous.
je m'arrête là pour vous laisser en compagnie des images... bonne promenade au jardin d'Yves.