le ponte Vecchio

le ponte Vecchio

22 mai 2008

collection particulière



Elisabeth (Lakevio) ces photos sont pour toi. Ce matin j'ai essayé de te répondre encore, mais rien à faire pfffffttt, au moment d'envoyer mon commentaire, il s'est encore volatilisé!l Grrrrr!!!! j'ai trouvé très touchante l'histoire de ton grand-père et de sa collection de rosiers , une centaine dis tu, à qui il donnait les prénoms de ses enfants, petits enfants, parents frères et soeurs, cousins cousines, amis, bref tout les gens qu'il aimait. c'est une belle idée a retenir. Lorsque je fais le tour du jardin au petit matin je passe devant un rosier blanc, les souvenirs se bousculent nostalgiques et joyeux. Le passé est toujours en embuscade tapi dans un coin de notre mémoire, il peut réapparaître au moindre froissement de pas au milieu des herbes hautes, des odeurs subtiles des rosiers et des seringas , des tartines aux fraises des bois écrasées, mélangées au sucre en poudre à l'heure du goûter... mais mais mais ,bien vite le présent nous donne une petite tape sur l'épaule pour nous rapeller que ce passé n'est plus là, que le temps présent est précieux, et que l'emploi du temps de la journée s'annonce bien rempli. à bientôt.

3 commentaires:

lakevio a dit…

Merci de ce billet pour moi toute seule (hihihi !) Les commentaires fugitifs, je connais aussi, hélas !

Ces roses me vont droit au coeur et les boutons ressemblent beaucoup aux rosiers anciens.

Il ne faut pas que le passé empêche d'avancer vers l'avenir, mais curieusement, comme tu le dis, il se rappelle à nous constamment dans le présent ! C'est normal, il est en nous et a fait de nous ce que nous sommes.
Très bonne soirée, Béa.

Esprit Classique a dit…

Avec votre permission, je vais me faie aussi plaisir et admirer ce romantique et délicat rosier blanc !
Je te souhaite une très belle journée.
Bisous.
Marie-Ange

Pas facile ce blogger parfois !!!

Esprit Classique a dit…

me Faire aussi...
M.A.

Y a pas que blogger qui débloggue !!!