le ponte Vecchio

le ponte Vecchio

14 déc. 2008

à contre courant


il a fait si beau cet après midi, le ciel bleu et le soleil étaient si lumineux...j'ai subitement senti l'appel du large. j'ai glissé les petits galets au fond de mes poches et j'ai eu envie de les photographier sur cette plage là où nous les avions ramassés il y a longtemps...une balade délicieuse sur le sable humide le long de la mer montante, le bruit des vagues m' entraînant très loin des frénésies de Noël.

6 commentaires:

Ppn a dit…

Merci de ton passage "chez moi" qui me permet de découvrir ton "chez toi". Que de belles choses tu donnes à voir !

maprairie a dit…

j'adore cette sortie des petits galets, ça me fait penser à Amélie Poulain.

Agathe a dit…

Très poétiques ces petits galets. Un jour, je voudrais aller avec mes enfants sue une plage de galets avec des marqueurs noirs, écrire sur les galets des messages au hasard à ceux qui les trouveront...

asiemutée a dit…

Une belle exposition, ensoleillée et éphémère ... ça change de tous ces décors lassants de Noël
Amitiés
Domi

le bord doré des nuages a dit…

Ma prairie,ohoh! Belle idée Amélie Poulain, je vais essayer de retrouver la musique de film!
Agathe, l'idée d'écrire des messages sur des galets c'est sympa... quel genre de message? des haïkus?...
Domi,j'évite les quartiers surchargés,le bling bling ne m'attire pas trop moi non plus, je préfère regarder changer les reflets sur la mer... le moindre petit objet placé en premier plan, prend une dimension particulière dans l'objectif, grâce à la "vastitude" de l'arrière plan...
Amitiés,
béa

Agathe a dit…

Je ne sais pas pour les messages... Aux enfants de trouver ce qu'ils veulent dire. Ils ne sont jamais à court d'idée!!!