le ponte Vecchio

le ponte Vecchio

1 mars 2011

Ce coin de jardin à l'abri de tout


François Cheng. "L'éternité n'est pas de trop" Extraits : "Elle prend l'habitude de sortir comme malgré elle, comme obéissant à un ordre, et de se diriger vers l'étang. Là, elle se sent à l'unisson des chants d'oiseaux et du bourdonnement des abeilles. Dans la chaleur éblouissante, elle s'enivre des senteurs de l'herbe qui montent du sol craquelé. Assise au bord , elle frappe distraitement la surface à l'aide d'une tige de saule qui provoque des ronds. Ceux-ci, traversés de poissons rouges, s'élargissent dans un mouvement rythmique excentrique. Elle goûte ce moment de paix. Néanmoins, des doutes et des craintes, des attentes difficiles à formuler troublent la sérénité qu'elle éprouve. Ce coin de jardin, à l'abri de tout, n'est il pas merveilleux? la silhouette des lotus, si attirante, le gazouillis des loriots, si agréable? Apparemment, tous ces êtres jouissent du bonheur d'être là. Il n'y a rien à en dire. Et les hommes, dans quel but sont ils venus sur terre? que ne connaissent ils pas la même lenteur , la même confiance et le même bonheur de vivre que les plantes! La réalité est tout le contraire. C'est difficile à comprendre. J'avais cru faire un beau rêve à l'âge de l'innocence..."Extraits "l'éternité n'est pas de trop" François Cheng.

7 commentaires:

La petite poule noire a dit…

Une petite parenthèse bienvenue dans ma lecture des blogs ce matin. La chanson, le texte, les photos, tout me repose de ce que je lis ailleurs (et de ce que j'écris). On a envie de venir se reposer chez toi ...

Mlle Paradis a dit…

tres joli et toutefois tres provoquant billet! bisous Beatrice!

AlexandraToday a dit…

Ah le mythe du paradis perdu...

asiemutée a dit…

Magnifique illustration !
Nous avons un réel besoin de nous réfugier dans ce qui nous reste de notre innocence, de notre conscience ... ça se cultive, mais c'est tellement apaisant ...
Bonne fin de semaine, Béa.
Bises
Domi

Hermione a dit…

D'accord avec PPN, ton blog, avec ses photos zen et ses textes sereins, est un havre de paix et de beauté :)

côté dilettante a dit…

très joli texte
très jolies photos
un instant de détente
merci

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

ici, on passe, on se ressource, on admire, on lit, on vit un peu ensemble et dans notre mémoire s'ouvre une page de sérénité.

Roger