le ponte Vecchio

le ponte Vecchio

26 juil. 2008

Mes petits hollandais

Dès le lendemain de leur arrivée ils m'ont demandé des vélos. je leur en ai trouvé deux beaux, noirs avec un siège de bébé, bien à leur taille avec lesquels ils partaient le matin , traversaient les longues routes plates bordées de champs de maïs encore verts qui mènent jusqu'à la mer, ils déjeunaient sur le port dans une espèce de guinguette qui fait salle comble midi et soir. Sur les coups de trois heures ils revenaient faire une grosse sieste dans leur "little cottage" jusqu'à cinq heures, repartaient se baigner sur les plages des environs. Le soir Brenda m'aidait à couper les cosmos fanés jusqu'au coucher du soleil, elle me tenait de longues conversations en anglais qui me donnaient un peu mal à la tête.

Avant de partir Toon s'est arrêté et il m'a dit dans un français hésitant, avec sa belle voix grave aux accents mélangés, partir.....c'est mourir un peu... Oh la la cette phrase bateau m'a émue presque aux larmes! ils étaient tellement romantiques et frais tous les deux pendant toute cette semaine, elle toute en rondeur avec son ventre de quatre mois et demie, et ses jolies petites robes violettes, lui, avec son petit garçon de deux ans un esquimau dégoulinant dans une main et l'autre dans celle de son papa. J'ai demandé à Toon de me faire trois promesses, la première, embrasser les pavés d'Amsterdam, ses canaux, ses murs de briques rouges et noires, tous les vélos accrochés le long des parapets qui bordent ces jolis ponts; la seconde, envoyer du creux de sa main un souffle de baisers en direction du flowers market ou j'allais si souvent au printemps rien que pour voir les bouquets de tulipes bien rangés dans de jolis cornets de papier imprimés , et enfin toucher la chaise de van Gogh, c'est interdit je le sais, mais il m'a promis de le faire quand même..(en faisant des recherches sur le net je découvre que le fameux tableau à déménagé du van Gohg Museum, il se trouve désormais à la National Gallery à Londres..) Après des étreintes, des bisous et de chaleureux mercis, ils ont pris la route direction la Vallée de la Loire, le jardin potager de Villandry, l'abbaye de Fontevraud, Chinon et ses jolies petites ruelles médiévales, Candes Saint Martin, Montsoreau.

Par la fenêtre

un oiseau

une branche ensoleillée

http://www.nationalgallery.org.uk/cgi-bin/WebObjects.dll/CollectionPublisher.woa/wa/work?workNumber=ng3862

http://www3.vangoghmuseum.nl/vgm/index.jsp?lang=nl

http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/fontevraud-l-abbaye.htm

http://www.chateauvillandry.com/

5 commentaires:

lakevio a dit…

Beau programme pour tes hôtes hollandais qui vont avoir le pied léger après leur halte dans ton hâvre de paix. C'est un endroit dont on rêve et qui sait, peut-être...! Il m'a fallu cinq jours, à regarder le ciel dans ma chaise longue, pour avoir envie de bouger !!! Mais j'aime tellement le silence et le rêve porté par les nuages rosés du soir...

Anonyme a dit…

Comme tu écris bien,quelle poésie dans tes quelques mots merci...lorsque je reçois mes hôtes je leur donne toujours rendez vous quatre jours après leur arrivée, c'est de ce temps dont ils ont besoin pour se recentrer et ré- allumer la flamme au fond de leurs yeux, alors on peut parler vraiment...béa

kristinco a dit…

Cà donne envie de passer quelques heures dans cet endroit où tout est merveilleux et semble silencieux !
Je comprends parfaitement ce jeune couple !!!

asiemutée a dit…

De jolis moments de bonheur partagés avec tes "petits hollandais" ! Ta façon de décrire Amsterdam me donne encore plus envie de la découvrir ... je l'ai survolée lors d'une escale en rentrant du Japon tout en me disant qu'il faudrait absolument que j'y fasse une escapade, la vue aérienne des îlots verts alentours était magnifique !
A très bientôt Béa et merci pour tes messages durant mon absence.
Amitiés.
Domi

asiemutée a dit…

Merci pour ton commentaire Béa ... je suis ravie de faire partager le coup de coeur que j'ai eu pour cette magnifique maison de Takayama !
Amitiés
Domi