le ponte Vecchio

le ponte Vecchio

25 janv. 2011

les tulipes de Catherine Cyber




Chaque année à cette période, j'offre un bouquet de tulipes régulières et bien élevées dans un joli vase transparent à la fée qui veille sur le cyber centre de M. c'est un peu pour la remercier de tous les services qu'elle apporte à tous ceux qui sont en panne technique! ils, elles viennent de tous les environs, petits et grands, étudiants, retraités, ceux et celles qui sortent de leur tanière, retranchés en pleine nature, beaucoup d'habitués, puis il y a les nouveaux étonnés d'être si bien reçus. Après deux semaines sur le bureau d'accueil, ces jolies demoiselles se lâchent complètement! leurs corolles changent "d'expression", leurs pétales deviennent plus transparents et subtils, s'étalent, s'étirent en direction de la lumière, s'alanguissent avec volupté par l'effet de la chaleur dégagée des ordinateurs. Certaines prennent la forme de lotus de nymphéas de seringat, les étamines dressées vers les néons! C'est un vrai ballet auquel les tiges et les feuilles participent. Peut être que demain, lorsque j'irai demander un conseil (HTLM ! ?) la petite troupe se sera envolée et j'aurais bizarrement, le sentiment d'un vide passager.

11 commentaires:

ma prairie a dit…

Savez-vous qu'il suffit de faire un petit trou avec une aiguille dans la tige sous la fleur, pour ne pas qu'elles soient trop indiciplinées ? mais je crois que c'est ce que vous aimez.

Mlle Paradis a dit…

ah oui! c'est vrai! drole comme les fleurs ont une telle presence. mais puisque elle sont vivantes....

AlexandraToday a dit…

Je m'offre souvent des tulipes, mais quand elles fanent, on dirait un vrai streap-tease !

Hermione a dit…

Chez moi les tulipes perdent leur couleur et se courbent très rapidement même si je mets une vieille pièce de 20 centimes dans l'eau... Seraient-elles allergiques à ma personne ?

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

Bien observée, cette vie de tulipes en vase. Comme toi, je suis amusé de cette pousse qui continue, de cette vie dans l'eau, de ce ballet aérien, parfois reptilien. Elles nous emmènent, ces tulipes, avec elles, suivre cet imaginaire végétal qui semble ne pas avoir de fin, pour notre plus grand plaisir.

Roger

asiemutée a dit…

Comme nous, il faut savoir les apprécier à toutes les étapes de leur vie ... la fraîcheur n'est pas toujours gage de beauté ;)
Merci pour tes petits mots, Béa, je reviens bientôt, le temps retrouver les images qui vont avec les mots ... pas facile après ce grand dépaysement, et surtout la reprise du travail ;)
Bien amicalement.
Domi

La petite poule noire a dit…

Quelle bonne idée de photographier des tulipes ouvertes ! C'est vrai qu'elles se prennent un peu pour des orchidées :)

n-talo a dit…

j'aime les tulipes qui fanent

asiemutée a dit…

Pour répondre à ton commentaire, je disais que je devrais réfléchir à un moyen de prêt et échange de livres ...
Bon week-end ma chère Béa.
Bises
Domi

frouche a dit…

ah que j'aime les tulipes dans leur séquence lascive. Elles ont le don de l'indécence

asiemutée a dit…

Il serait peut être temps de remplacer tes tulipes ... enfin, moi je dis ça, je dis rien ;)
Tu dois être très occupée ou procrastiner !
Je plaisante, bien sûr, c'était juste pour te faire une petite visite amicale et te souhaiter un très bon week-end Béa !
Bisous
Domi